Après l’intelligence émotionnelle, on parle aujourd’hui d’intelligence spirituelle. Celle qui nous permet de rêver et de nous battre pour les valeurs qui nous sont chères, avec persévérance et patience. Cette capacité à puiser dans ses ressources internes profondes, à s’adapter, à faire preuve d’intégrité et d’exemplarité.

Le spiritual leadership – un concept très en vogue aux États-Unis depuis une dizaine d’années – commence à toquer à la porte des firmes françaises. Un article très intéressant, et des notions que l’on peut toucher du doigt très rapidement avec les chevaux.

Et vous dans vos entreprises, quel est le type de management pratiqué ?